IMG_1013

Salut les Gourdes !

Voilà presque un an que vous n'aviez pas entendu parler de Barbara, alors commençons par la première bonne nouvelle :

Non, je ne suis pas morte !

ni étouffée par des kilos d'aligot...

ni par manque d'épices, de couleurs, ou de chaleur !

Car si tu as bien suivi le dernier épisode de la saison 2 de Santa Barbara Gourde, nous avons quitté l'Inde et déposé nos valises en Aveyron. Nous étions loin de nous douter de tout ce qu'impliquait cette petite phrase. J'ai donc mis la couture en pause pendant ces quelques mois, le temps de défaire provisiorement nos cartons dans un nouveau nid, de reprendre le boulot à plein temps et le rythme qui va avec, de rénover notre appart, de refaire les cartons, de les déballer dans notre chez nous, et de se poser un peu. OUF !

 

La deuxième bonne nouvelle, c'est que je n'ai pas tout à fait laissé tomber la couture, puisque j'ai trouvé le temps de me rendre à l'atelier de couture de la MJC du coin, animé par la chouette Sabine des Ateliers d'Ethéria. Un tout petit tour sur son site suffira pour voir qu'elle joue dans la cour des grands (création sur mesure de corsets et robes de mariées, savant mélange de costumes historiques et de vêtements contemporains). Du coup, elle n'a même pas tremblé quand je lui ai demandé de m'aider à doubler une veste, et ça s'est passé comme sur des roulettes !

 

_DSC1184 (1)

La troisième bonne nouvelle, c'est que ce blog reprend du service !  Plein de cousettes à vous montrer, mon nouvel atelier à vous présenter, et un super stage de coupe à plat à vous dévoiler !

Bien sur, il faudra se faire à la nouvelle version du blog : finis les shootings sur le terrasse en Inde par 35°, bonjour la fraicheur du jardin familial. Finis aussi les achats compulsifs de tissu à 2€ le mètre (mais vu mon stock, j'ai de quoi voir venir...).

On garde quand même l'essentiel : de la bonne humeur et de la gourde !

A très bientôt !

IMG_0991 copie

PS : Il y a aussi une quatrième bonne nouvelle, mais je ne vais pas tout vous révéler aujourd'hui quand même !