Barbara Gourde

Barbara Gourde ouvre sa boutique !

P1020954 - Copie

Posté par Barbara Couture à 16:15 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :


20 juillet 2016

Une blouse pour deux

_DSC1263

Salut les Gourdes,

Tout d'abord, un très grand merci pour votre participation à mon étude de marché pour le lancement de ma future boutique. Vous avez été plus de 270 à y répondre, je ne m'attendais pas à un tel succès. Il n'y a plus qu'à étudier vos réponses et lire vos nombreux commentaires. Merci ! Bien sûr, je vous tiendrai au courant de l'avancée du projet dès la fin des vacances. Bravo à Nadège du blog Frénésie et moi qui remporte une cousette Made In Gourde ! Je vous la montrerai bientôt, promis !

Mais avant d'évoquer les vacances, une dernière cousette pour la route : une blouse de récup à partir d'une chemise achetée chez Emmaüs. Oui, je remets ça, mais il faut dire que c'est sacrément amusant à faire - sans prendre trop de risque puisqu'on n'a pas investi un rein dans l'achat du tissu.

Voici donc ma victime : une chemise rayée blanche et grise, tout ce qu'il y a de plus classique quand on est une chemise. C'est ton jour de chance, vieille chemise ! Ces rayures de banquier façon papier listing reviennent à la mode.

avant après chemise

 

_DSC1266

 

Je suis partie de la blouse Datura de Deer and Doe que j'ai largement modifiée... Vous saurez bientôt pourquoi...

J'y ai donc ajouté :

- un col, pour donner un côté sérieux-mais-pas-trop. Pour cela, il a fallu découdre le col d'origine et le recoudre sur l'enclure que j'avais découpée.

_DSC1233- des fronces sur le devant, pour donner un peu d'ampleur et beaucoup de fraicheur en cet été caniculaire.

_DSC1231

_DSC1257

_DSC1247

- un empiècement dos façon chemise avec les raies dans l'autre sens.

_DSC1261

 

- sans oublier la fameuse fente dans le dos, récupérée directement sur feu la chemise. Je n'ai eu qu'à découdre les boutons pour en remettre d'autres, trouvés en Inde, qui apportent une petite touche chic et choc !

_DSC1223

_DSC1252

Bon et puis.. faut que je te fasse une confidence...

_DSC1241

On y rentre à deux !

_DSC1244

"Rah, j''en étais sure !" Héhé !

Non, je n'ai pas passé un mois en perf à la fête de la bière de Munich...

Baby Gourde est prévu pour décembre, un peu comme le petit Jésus mais pas trop.

Tu comprends donc mieux maintenant l'ampleur de cette blouse, sous laquelle se loge mon bidon.

Fille ou garçon me demanderez-vous? On le saura le jour de l'ouverture du paquet cadeau ! On préfère se garder la surprise, ce qui n'empêche pas les paris. Mais vu qu'on vient de terminer les travaux chez nous, pas question de ressortir les pinceaux pour repeindre en rose ou en bleu ! Tout le monde est en forme, et c'est bien là l'essentiel !

Tant qu'on est dans les confidences, j'ai fait une petite erreur de patronnage quand j'ai dessiné l'empiècement du haut de la blouse, il y a un centimètre en trop. Résultat : la couture est un peu basse, elle empiète un peu trop sur la poitrine à mon goût. Ajoutez à cela une poitrine qui n'a pas son format habituel, et vous obtenez un haut qui ne sait pas trop comment se tenir.

_DSC1240

Je n'ai pas trop eu le temps de coudre pour cette nouvelle silhouette, ça viendra sans doute cet été. Ce sera l'occasion de me frotter un peu plus au jersey. Par contre, pour trainer sur Pinterest à l'heure de la sieste, ça, y a du monde ! J'ai plein d'idées, reste plus qu'à les réaliser.

Notez qu'un article spécial détournement de gros bidon est paru chez Deer and Doe la semaine dernière.

_DSC1249

Sur ce, Barbara part en vacances et revient fin août avec plein de nouvelles aventures !

Je vous souhaite d'excellentes vacances, soyez sages, mais pas trop.

Et allez y molo sur le mojito !

_DSC1237

12 juillet 2016

Good news + concours inside !

IMG_8568Lors de mon post de retour sur la blogo il y a un mois, je vous avais parlé d'une quatrième bonne nouvelle. Les spéculations sont allées bon train, vous m'avez bien fait rire d'ailleurs ! Mettons fin au suspense dès maintenant, et découvrons de quoi il s'agit vraiment.

Après un an et demi de blog intensif, j'ai envie de passer à autre chose et de tenter une autre expérience. Vu l'affluence de bébés dans notre entourage, j'ai été amenée à coudre de plus en plus d'accessoires et de vêtements pour les pioupious. Je vous montrerai tout ça bientôt, promis. Et vous savez quoi? J'y ai pris goût !

IMG_1288

Alors je me jette à l'eau, dans le grand bain de la création à la vente de fait main sur le net. Tadaaaaam !

Je vais m'orienter vers les vêtements et accessoires pour bébés, pour le moment du moins. La suite de l'histoire n'est jamais écrite, let's see... Nous verrons où cette nouvelle aventure m'emmènera.

Un nouveau site web tout nouveau, tout beau verra le jour en septembre. Avec une boutique en ligne, et tout et tout... Autant vous dire que je suis excitée comme une puce rien que d'en parler. Il me tarde de vous présenter tout ça !

Bien sûr, la partie blog ne disparaitra pas, je continuerai à vous montrer mes gourderies aussi souvent que possible. Et mon nouvel atelier, mes progrès en crochet, en tissage de miyuki, et même bientôt en broderie (si, si!).

IMG_1306

 

Pour que ce projet puisse se réaliser, j'ai besoin de vous ! En cliquant sur le lien ici (clic!), vous pourrez répondre à un petit questionnaire. Cela ne vous prendra que 5 minutes. Toutes les réponses sont les bienvenues, que vous ayez ou non des enfants, des chats, une licorne... que vous soyez vous même un chat ou une licorne aussi d'ailleurs.

capture écran questionnaire

Et comme une bonne nouvelle n'arrive jamais seule, vous pourrez peut-être gagner une cousette "Made In Gourde", en renseignant votre adresse e-mail à la fin du questionnaire.

Elle est pas belle la vie ?

Alors n'hésitez pas à faire tourner ! 

IMG_1310

Posté par Barbara Couture à 06:02 - Commentaires [26] - Permalien [#]
Tags : ,

07 juillet 2016

Miyuki mood

_DSC1269

Salut les Gourdes,

Point de couture aujourd'hui, mais des perles miyuki ! Ce sont des perles japonaises qui permettent de réaliser plein de jolies choses. Approche !

J'ai découvert ça grâce à ma Sista Flo de By The Way qui m'a offert ce joli renard. Je vous laisse imaginer l'entousiasme des enfants le jour où Maicresse est entrée en classe avec un sautoir renard. Bim: +10 points dans les sondages. Certains de nos politiques devraient essayer...

IMG_1332Et puis j'ai eu la chance de gagner le concours organisé par Abracadacraft en partenariat avec Fifi Jolipois pendant la quinzaine de la perle. MERCIII ! Coeur avec les doigts !

Grosse excitation le jour où le facteur m'a apporté le kit. Un kit TRES complet puisqu'il contenait quatre couleurs de perles, chaine, anneaux et fermoir - le tout doré à l'or fin, siouplait + une aiguille trèèès longue et du fil trèèèès solide. Le tout dans une boite ultrapratique à compartiments.

IMG_1085

IMG_1086Le tuto initial prévoyait de réaliser un collier "petit mais costaud" avec un petit look de fruit du dragon, parfait pour l'été - et pile dans les couleurs que j'aime. Mais comme j'ai toujours un peu de mal à respecter les tutos au pied de la lettre, j'ai passé de bons moments sur Pinterest à imaginer ce que ce chouette kit pourrait devenir (clic-clic sur le tableau Miyuki de la Gourde) Si le collier de Fifi Jolipois te tente, le tuto est dispo ici.

collier_petit_mais_costaud_tuto_tissage_peyote_mon_petit_bazar_abracadacraft_0Ca s'est donc fini en collier tricolore à chevrons. Et comme il restait assez de perles pour faire des boucles, j'ai remis mon aiguille au travail !

_DSC1277

_DSC1272

_DSC1284

_DSC1275

_DSC1289

Fabriquer des bijoux... Je renoue avec une passion d'ado, quand je trainais mes chausses à La Droguerie tous les mercredis après midi. Le tissage peyote en plus. Cette technique est à mi-chemin entre la couture et l'enfilage de perles, un mix qui me plait bien. On trouve plein de tutos vidéos sur internet, comme cette vidéo de Fifi Jolipois (encore elles!) qui montre un projet du début à la fin de manière très claire.

L'aiguille, qui me semblait si longue au début, est en fait un vrai bonheur à utiliser car elle est souple et fine. Il suffit de la plonger dans les compartiments de perles pour les enfiler, pas besoin de se casser les yeux à chercher le petit trou pour ensuite se piquer les doigts si on l'a raté. Et ça, c'est une chouette nouvelle !

Côté pratique, j'ai utilisé une grille vierge de tissage que j'ai "remplie" grâce à mon ami Photoshop, en m'aidant de jolies choses glanées sur Pinterest. Je me revois en train de zoomer sur les photos pour compter combien il y avait de perles à chaque rang... Pour t'éviter de perdre toi aussi deux points à chaque oeil, voilà la grille coloriée terminée. Clic droit > "Enregistrer sous" si tu la veux à domicile. Elle est polie et docile, mais ne fait pas la vaisselle.

Il est bien important de savoir où on en est à chaque rang, surtout pour les changements de couleur. Arme-toi de quelques feutres pour bien repérer où tu en es, ligne par ligne, et ne pas te perdre dans ce dédale.

grille peyote chevrons dorés

IMG_1329

IMG_1327

Bref, vous l'aurez compris, me voilà conquise par les tissages peyote en miyuki, et pas seulement parce que j'ai appris deux nouveaux mots cette semaine. De passage à Toulouse, j'ai fait un saut chez Fifi.. impossible de ne pas craquer devant ce kit... Moi qui n'en avais jamais achété, car j'ai toujours trouvé ça trop contraignant, j'avoue que cette première expérience détournée m'a beaucoup plu.

_DSC1287

Mais à quoi bon acheter des kits tout prêts, si c'est pour ne jamais suivre ce qui y est indiqué?

L'avenir le dira !

30 juin 2016

De la coupe à plat...

IMG_1241 (2)

Salut les Gourdes,

Aujourd'hui, point de cousette à vous montrer, mais le récit de ma semaine de stage de coupe à plat. Etirez-vous les neurones, ça va être chaud ! Oui, je n'oublie pas que si tu traines tes yeux ici, tu as de fortes chances d'être une belle Gourde, comme moi. Respire, ça va bien se passer.

 

Commençons par la base : la coupe à plat, qu'est ce que c'est?

a) la coupe à qui ?

b) jamais entendu parler.

c) c'est une méthode utilisée pour fabriquer des patrons à partir de mesures.

 

Si tu as répondu a), sache qu'il est encore temps de cliquer sur la petite croix rouge en haut à droite de ton écran et d'aller faire autre chose. Je ne t'en voudrai pas. Si tu as répondu b) ou c), ce qui suit peut t'interresser.

J'ai donc passé une semaine chez Double Boucle à Toulouse pour suivre un stage intensif de coupe à plat. Au programme : élaborer des patrons de base (buste, veste, jupe, pantalon) pour pouvoir ensuite les transformer comme bon nous semble. Le patron de base, c'est un patron qui correspond un maximum à tes mesures, sans trop d'aisance, ni particularités.

 

Prendre ses mesures :

Tout commence au moment de prendre ses mesures - avec précision, sinon, ça sert à rien. Par exemple, pour le patron du buste de base, pas moins de 16 mesures sont nécessaires. Hé bé...

Pour chaque mesure, assurez vous bien de mettre votre mètre ruban parallèle au sol. Si besoin, attachez vous un ruban autour de la taille (un peu au dessus du nombril, à l'endroit où on est le plus fin). Et surtout, surtout, faites vous aider ! C'est très difficile de se prendre les mesures seule. Surtout dans le dos. Yen a qui ont essayé, ils ont eu des problèmes.

IMG_1243

Tracer le patron de base :

C'est à ce moment là qu'il faut s'armer d'un crayon, d'un rapporteur, d'une règle japonaise, d'un pistolet (Cette drôle de règle qui fait des volutes) d'une calculatrice et de beaucoup beaucoup de patience. Je ne vais pas t'en faire le détail ici, mais toutes ces mesures permettent de tracer le patron de base. La première fois, ça parait très compliqué, mais bien expliqué, ça passe tout seul, et c'est assez logique au final.

Si vraiment tu y tiens, tu peux aller faire un tour ici.

Si on prend l'exemple du buste, on obtient deux demi-bustes : le devant et le dos. On ajoute un peu d'aisance à l'ensemble, histoire de pouvoir bouger un minimum dedans (les flèches sur le schéma)

Afficher l'image d'origine

(image In the mood for couture)

Oui, il y a des pinces devant et dos au niveau de l'épaule, on y reviendra toute à l'heure. Même que ça s'appelle des pinces bretelles, ouep.

Ce stage a aussi été l'occasion d'apprendre à dompter le pistolet pour faire de belles courbes bien courbes, mais pas que ! (platitude, es tu là?)

 

Coupe, couture et essayage...

Vient enfin le moment de la coupe dans de la toile, de la couture, puis de l'essayage. C'est à ce moment là que tu pries très fort pour que ça t'aille du premier coup - mais ça n'arrive jamais.  J'ai donc un peu appris à modifier le patron pour que ce soit plus seyant. (reprendre sur les côtés, ajouter ou enlever des pinces, les faire plus profondes, ...)

Au passage, j'ai découvert le papier carbone, inexistant en Inde (genre la nana a cousu au fond d'une grotte pendant trois ans). Ca permet de tracer des pointillés rapidement sur le tissu pour savoir précisément où sera la couture. Bien sur, ça s'en va au lavage. Et c'est rudement pratique pour ajuster le patron une fois le prototype essayé.

IMG_2605bis-630x472

roulette2-630x368

(image et plus d'infos sur Thread and Needles)

 

Une fois que le patron de base du buste est validé (et que tu as donc décousu, recousu, décousu, recousu les pinces, retouché les côtés, et que tu a reporté tout ça sur le patron), tu as bien mérité une tasse de thé !

 

Passage de pinces

Vient le moment génial de la modification du patron. Attention, ce qui va suivre pourrait bien changer ta vie ! J'exagère juste un peu.

 Ce petit miracle de la couture tient en trois mots : passage de pinces. C'est la technique qui consite à déplacer des pinces sur le patron de base pour le transformer à ton idée. Pour cela, on utilise le patron papier ou bien un petite reproduction dessinée rapido sur un bout de papier.

Pour bien comprendre à quoi ça ressemble, j'en appelle à la haute technologie et ce gif animé fait maison

Imaginons que je veuille déplacer ma pince bretelle dans ma pince de taille pour n'en avoir plus qu'une. Je fais une encoche dans la pince de taille et plie la pince bretelle pour la fermer. Magie !  La pince de taille s'ouvre ! Pluie de confettis ! Il ne reste plus qu'à stabiliser le tout avec du scotch et combler le vide de la pince de taille par du papier suplémentaire, puis de reporter tout ça sur ce qui devient un nouveau patron.

[gickr

Allez, tant qu'on y est (et comme j'adore ça!), un deuxième petit exemple. Cette fois ci, déplaçons la pince bretelle sur le côté, comme c'est souvent le cas dans les patrons. On trace un trait là où on voudrait voir aparaitre une pince. On coupe une fente. On ferme la pince bretelle. Magie encore ! Une nouvelle pince s'ouvre sur le côté ! Franchement, c'est pas génial???

[gickr

 

 Les possibilités sont presque infinies, c'est incroyable !!! On peut jouer à déplacer les pinces dans l'emmanchure, dans l'encolure, devant, à la taille... 

(extrait de "Couture : créer ses patrons" Barfield)

 

Modifier son patron de base :

Tu l'auras compris, le patron de base, c'est la base de toute cousette au patron fait maison. Au stage, on a donc joué à modifier nos patrons de base en joyeux essais plus ou moins concluants. Bien sur, on modifie l'aisance selon le projet que l'on est en train de coudre. Ce ne sera pas pareil si c'est une robe d'été ou un manteau d'hiver porté sous trois épaisseurs de pulls.

Voici donc mes toiles, portées par Shrek, mon fidèle mannequin qui n'a pas mangé autant d'aligot que moi cet hiver, mais qui, pour une raison encore indéterminée, a un plus grand tour de taille que moi !

Ces toiles ont servi à valider et modifier le patron, elles sont donc parfois différentes des deux côtés, le tout était de voir ce qui allait bien.

 

Patron de base de la jupe 

(où l'on se rend compte qu'une seule pince devant suffit et où l'on prolonge un peu les pinces dos)

IMG_1207

IMG_1208

 

Patron modifié de la jupe :

(jupe à plis creux et empiècement ceinture)

IMG_1195

 

Patron de base du buste :

(où il a fallu rajouter une pince dans l'emmanchure et reprendre un bon centimètre sur les côtés des hanches)

IMG_1211

IMG_1212

IMG_1215

 

Patron modifié du buste

Top à empiècements aux épaules avec fronces. Petite joueuse.

(où l'on se rend compte qu'il y a trop de tissu au cou, d'où l'intérêt de faire des toiles. Gnagnagna...)

IMG_1219

IMG_1222

 

 Patron de la veste :

Comme je m'étais pas trop mise en danger avec le top, j'ai voulu m'arracher les quelques cheveux qu'il me restaient à la fin du stage en tentant la veste à découpe princesses avec des manches tailleur. Bon, ce n'est qu'une toile, ya plein de défauts de couture car c'était le dernier jour et qu'il fallait finir à tout prix. Ah et puis il manque une manche aussi. La principale difficulté est de faire correspondre les coutures des découpes princesses avec celles des manches. Le rendu n'est pas terrible ici mais le patron qui est sorti de ce grand gachis de toile est tout à fait utlilisable. J'attends juste de passer aux 48 heures. Oui, 24 heures par jour, c'est un peu short, alors j'ai demandé de passer au forfait 48h.

IMG_1230

IMG_1232

IMG_1234

IMG_1235

IMG_1239

 le patron de la bête :

IMG_1244

Bref !

Après une semaine entière passée à coudre (on se serait presque crus chez Cousu Main), bilan très positif de cette expérience. Je ne peux pas dire que je saurai refaire ce que nous avons appris sans lire mes notes, ce serait vous mentir, ni que je peux créer le patron de n'importe quelle fringue, ce serait vous prendre pour des gourdes. J'ai simplement appris des bases qui permettent d'y voir plus clair dans la façon dont sont construits les patrons. Avec le fasicule de la formation et quelques bons bouquins, le monde des possibles s'ouvre devant ma MAC !!

A propos, si vous voulez en lire d'avantage, deux bouquins sur le sujet sont assez chouettes :

"Le modélisme de mode" en 4 tomes (le premier me suffit pour l'instant!) de Teresa Gilewska et

"Couture : créer ses patrons" de Barnfield

51fHr14SUgL

9782212135763

 

Un seul regret : ne pas avoir eu le temps d'étudier de près le pantalon, alors que c'est si dur à trouver à ma taille dans le commerce. J'ai plus qu'à me pencher sur la doc en solo...

Je vous recommande chaudement Double Boucle, l'association où j'ai fait cette formation. Les formatrices sont au top, petits groupes et bonne ambiance, le tout en centre ville de Toulouse, ce qui ne gache rien. Jetez un coup d'oeil à leurs ateliers du soir et du dimanche si vous êtes sur place. Sinon, les stages intensifs peuvent être l'occasion de découvrir la ville rose.  

 

 

Bravo à toi qui es arrivé(e) jusqu'ici !

On termine avec le délire du jour, pour t'aider à prendre tes mesures :

Accueillons donc notre assistante : Barbie ! Dis bonjour à la dame ! Pour plus de sérieux et de précison, il y a des sites qui expliquent ça très bien, comme ou là.

jaune tours copie

 

 

 

4 tours sont à mesurer (en jaune sur Barbie)

 

- tour de cou (à mesurer en plaçant le mètre ruban à la base du cou, à mi chemin entre le collier de perles de Barbie et le collier de son chien.)

 

- tour de poitrine (là où c'est le plus large, en plein sur les tétons),

 

- tour de taille,

 

- tour de hanches (là où c'est le plus large, au niveau du saillant de la fesse)

 

 

Quand c'est fait et que tu te dis que tu n'aurais pas du finir cette tarte aux framboises dimanche dernier au repas de famille, tu peux continuer.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

vert hauteurs copie

 

 

 

En vert sur Barbie, on mesure des hauteurs :

 

- taille devant (depuis ton épaule, à la base de ton collier de perles jusqu'à ta ligne de taille)

 

- taille dos (pareil, mais dans le dos)

 

- hauteur de poitrine (depuis ton épaule à la base de ton collier de perles jusqu'à ton téton)

 

- ligne d'emmanchure (mets toi une règle sous le bras, et mesure la distance entre l'os de ton épaule et ta règle)

 

- hauteur petites hanches ( de ta ligne de taille à ton os des hanches que tu sens sur le côté)

 

- hauteur grandes hanches (de ta ligne de taille à ta tarte aux framboises de dimanche dernier à ton tour de hanches)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

orange largeurs copie

 

 

 

 

 

Il ne reste plus qu'à faire quelques mesures de largeurs, en orange sur Barbie (une telle harmonie des couleurs, ça donne un côté chatoyant à cet exposé déjà fort agréable)

 

- carrure devant (du pli du dessous de bras à l'autre, sur le "plat" du buste)

 

- carrure dos (pareil dans le dos)

 

- écart de poitrine (d'un téton à l'autre)

 

- épaule (de la base du cou à l'os de l'épaule)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Voilà, cette fois ci, c'est fini,

tu peux nouer ton mètre ruban autour du cou,

et aller décapsuler tes chakras en buvant un mojito bien frais !


22 juin 2016

Pois fleuris

_DSC1191 (1)-001

 

Salut les Gourdes !

Ici une blouse qu'on ne présente plus sur la blogo : l'Airelle de Deer and Doe. Ca m'a pris un beau matin, alors que cela faisait des mois que je n'avais pas touché à ma MAC, entre le boulot, le déménagement et les travaux, j'ai tout à coup réalisé que la présence de fronces chéries ajoutées au gros "potentiel passepoil" de ce patron en faisaient un must à côté duquel j'étais visiblement passée. Alors ni une, ni deux, j'ai craqué, et quand le patron fantasmé est arrivé à la maison, il fallait que je le couse de toute urgence !

Comme c'est du Deer and Doe, on a peu de surprises. Viens par là que je te montre !

IMG_1017 copie

IMG_1019

Les poignets de manche froncés m'ont beaucoup plu dans ce modèle, mais ils sont trop hauts - ou trop bas? - toujours est il que ça n'est pas la bonne hauteur. A moins que ça soit moi qui ne soit pas assez grande, mais ça m'étonnerait franchement (mauvaise foi, es-tu là?). Alors s'il y avait une modfication à faire pour mon petit mètre et demi de Gourde, j'allongerai les manches de 5 cm pour ne pas me retrouver avec les coudes coincés dans les fronces dès que je plie le bras. Je chipote, et alors?

IMG_1016

J'ai utilisé une viscose à fleurs ET à pois ET du passepoil moutarde = gros pétage de plomb ! J'ai longtemps hésité à mettre le col, mais mon petit ange dans ma tête m'a fait comprendre que ça ferait vraiment TROP ! Au final, peut être qu'un col moutarde aurait fait l'affaire..

_DSC1191 (1)

Au prochain stop sur la départementale de la gourditude,

y'aura du sang, des larmes et de la coupe à plat

Stay tuned !

_DSC1190 (1)

 

Posté par Barbara Couture à 06:13 - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

17 juin 2016

Pavot Bis

_DSC1188 (1)

Salut les Gourdes !

Ici ma deuxième version de la veste Pavot de Deer and Doe. OUI, je me paie le luxe de publier un article sur une veste que j'ai portée tout l'hiver en plein mois de juin ! Vu les températures de ces dernières semaines, je crois que cet article peut parfaitement trouver sa place ici et maintenant !

La veste Pavot, c'est cette chouette veste cintrée, avec des manches froncées et un col un brin rétro que j'aime beaucoup ! J'avais déjà en tête cette version après avoir cousu ma première Pavot l'hiver dernier : un lainage bleu pétrole associé à une doublure en soie moutarde. Le combo gagnant quoi. On n'ira pas trop loin sur le débat pour savoir si c'est de la soie ou si je me suis faite rouler, toujours est il que je l'ai payée LE PRIX de la soie.. en Inde.. donc ça va !

Pour cette deuxiième version, j'ai rajouté un pli creux à l'arrière, un peu comme chez LaFabriqÜd pour donner un petit côté trench, histoire de pas avoir deux fois le même manteau.

IMG_1020 copie

IMG_1022

IMG_1027La galère a commencé au moment de la doublure. Les tutos disponibles sur internet ne convenaient pas au niveau du col, j'en avais déjà fait les frais l'année dernière. Heureusement que Sabine, ma prof de couture des Ateliers d'Etheria a volé à mon secours, et tout s'est passé comme sur des roulettes. Je vous expliquerai bien comment on fait.. mais.. pas aujourd'hui, j'ai aqua-poney dans un quart d'heure.

IMG_1030 copieSur les bons conseils de Sabine donc, j'ai rajouté des plis creux à la doublure pour ajouter un peu d'aisance et éviter de la craquer au premier essayage. Déjà que c'est sans doute pas de la soie, il n'était pas question de se facher définitivement avec ce tissu!! Pour plus de solidité, j'ai aussi surfilé la doublure avant de la coudre (oui... après, c'est moins simple).

_DSC1189 (1)

IMG_1036

Dans le prochain épisode de Barba'coud, le top que je porte sur les photos !

Et devine quoi ? C'est encore avec des fronces et de la moutarde !

IMG_1042

Posté par Barbara Couture à 06:32 - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

14 juin 2016

La robe qui touuuurne

IMG_1010-001

Salut les Gourdes !

Tant qu'on est dans les cousettes qui plaisent à mes élèves de maternelle, on continue : par ici la robe qui tourne !

Le buste est largement inspiré de celui de la Belladone de Deer and Doe, la jupe est une jupe 3/4 de cercle. Basique mais efficace !

J'ai creusé les encolures devant et dos pour donner un peu de légèreté au haut. Au final, elle ressemble beaucoup à ma Lolita Dress, les deux ont d'ailleurs été cousues à la suite. Mais la différence de tissu, de tombé et de couleur fait qu'elles ne font pas doublon dans ma garde robe.

IMG_0993 copie

IMG_0994J'ai bien failli me faire un noeud au neurones quand j'ai voulu ajouter des manches, mais ça s'est plutôt bien passé grâce à un tuto trouvé sur le net. Heureusement que le tissu est extensible, sinon ça manquerait un peu d'aisance (mais je n'avais pas encore fait mon stage de coupe à plat à ce moment là ! Un article arrive, patience !).

A propos de tissu, c'est un velours milleraies trouvé à Bangalore. Ah, moi qui critiquais tant les pantalons en velours côtelé de mon papa, j'ai passé une partie de l'hiver bien au chaud dans ma robe, parfaite avec des collants et un petit gilet.

Parfaite aussi pour être sûre de se faire baver dessus pas la moitié des maternelles qui s'étonnent de la douceur du velours.

" é douuuuu ta robe maicresse ! "

Je vous passe l'exposé sur le velours qu'a du écouter le gosse, mais faut commencer tôt à les sensibiliser aux bonnes choses de la vie.

A la base, j'avais prévu d'autres photos du dit velours vu de plus près, mais il s'est mis à pleuvoir, la séance photo a du être écourtée ! C'est la mousson en France, y'a pu d'saisons ma pov'dame !

 

IMG_0995 copie

IMG_1005

IMG_1000

IMG_1004 copie

Bon, et puis au cas où vous en doutiez.. Oui, elle tourne !

IMG_1010 copie

Posté par Barbara Couture à 06:17 - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

10 juin 2016

Lolita dress

IMG_0971

bande_pour article_blog-10

Salut les Gourdes !

Ici une cousette qui m'a donné bien du fil à retordre, la Lolita Dress de Make My Lemonade. Elle a été créé par Lisa pour servir de robe de mariée plan B, et il faut bien avouer que les photos rendent super bien. Sauf que dans la vraie vie, l'encolure bateau s'est transformée en encolure Titanic et a fait sombrer ma cousette ! Impossible d'y passer les bras, les emmanchures étant bien trop fines et l'encolure chavirait au dessous de l'épaule. Bref, naufrage en vue ! C'est là que le buste de la Belladone est venu à ma rescousse. Comme il me restait assez de tissu, j'ai pu recouper un buste, y dessiner l'encolure bateau, et l'adapter à la jupe. Sauvée ! Allez, j'vous montre !

IMG_0978 copie

IMG_0979

IMG_0984 copie

IMG_0976

 

Le tissu vient de chez Emmaüs. Un joli pied de poule un brin rétro comme je l'aime.

_DSC1197 (1)

IMG_0980

IMG_0986

Ce modèle, avec la jupe cercle, en fait un allié de choix face à une classe de maternelle, qui, même si elle n'est pas rose Barbie, apprécie quand même l'effort "robe-de-princesse-qui-tourne". C'est pas donné à tout le monde d'avoir des collègues -de 4 ans, certes - qui ont l'oeil !

IMG_0973La dite jupe de princesse peut même servir de nappe en cas de pique-nique avec le prince, mais je crois que c'est assez peu répandu dans les contes de fées. Ou alors, c'est encore à écrire.

IMG_0983

Posté par Barbara Couture à 06:30 - Commentaires [26] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

03 juin 2016

Barbara, le retour !

IMG_1013

Salut les Gourdes !

Voilà presque un an que vous n'aviez pas entendu parler de Barbara, alors commençons par la première bonne nouvelle :

Non, je ne suis pas morte !

ni étouffée par des kilos d'aligot...

ni par manque d'épices, de couleurs, ou de chaleur !

Car si tu as bien suivi le dernier épisode de la saison 2 de Santa Barbara Gourde, nous avons quitté l'Inde et déposé nos valises en Aveyron. Nous étions loin de nous douter de tout ce qu'impliquait cette petite phrase. J'ai donc mis la couture en pause pendant ces quelques mois, le temps de défaire provisiorement nos cartons dans un nouveau nid, de reprendre le boulot à plein temps et le rythme qui va avec, de rénover notre appart, de refaire les cartons, de les déballer dans notre chez nous, et de se poser un peu. OUF !

 

La deuxième bonne nouvelle, c'est que je n'ai pas tout à fait laissé tomber la couture, puisque j'ai trouvé le temps de me rendre à l'atelier de couture de la MJC du coin, animé par la chouette Sabine des Ateliers d'Ethéria. Un tout petit tour sur son site suffira pour voir qu'elle joue dans la cour des grands (création sur mesure de corsets et robes de mariées, savant mélange de costumes historiques et de vêtements contemporains). Du coup, elle n'a même pas tremblé quand je lui ai demandé de m'aider à doubler une veste, et ça s'est passé comme sur des roulettes !

 

_DSC1184 (1)

La troisième bonne nouvelle, c'est que ce blog reprend du service !  Plein de cousettes à vous montrer, mon nouvel atelier à vous présenter, et un super stage de coupe à plat à vous dévoiler !

Bien sur, il faudra se faire à la nouvelle version du blog : finis les shootings sur le terrasse en Inde par 35°, bonjour la fraicheur du jardin familial. Finis aussi les achats compulsifs de tissu à 2€ le mètre (mais vu mon stock, j'ai de quoi voir venir...).

On garde quand même l'essentiel : de la bonne humeur et de la gourde !

A très bientôt !

IMG_0991 copie

PS : Il y a aussi une quatrième bonne nouvelle, mais je ne vais pas tout vous révéler aujourd'hui quand même !

Posté par Barbara Couture à 11:27 - Commentaires [46] - Permalien [#]
Tags :